Eco-construction de l’ambassade de France et de la résidence de l’ambassadeur à Doha (Qatar) – La Vallée Verte

Maître d’ouvrage : Ministère des Affaires Etrangères
Localisation : Doha (Qatar)
Projet : Conception-réalisation d’un campus diplomatique français
Conception-réalisation : AR ARCHITECTES, MATTA CONTRACTING QATAR, SUD ARCHITECTES, AUBERGER-FAVRE, RBS, EUROPTIMA
Surface : 5282 m²
Budget : 10 000 000€ HT
Calendrier : Concours Lauréat Janvier 2016, Phase AVP en cours

L’ambassade de Doha répond à une volonté forte de protéger les bâtiments de façon optimale de la chaleur, tout en offrant un cadre de vie agréable et intégré à son environnement. Les façades s’ouvrent ainsi sur un jardin en cœur de site, conçu comme une vallée verte apportant fraîcheur et protection. Cette vallée s’étend d’Est en Ouest, composée de palmeraies et de bassins aquatiques filtrant les eaux usées récupérées sur le site. Elle contraste avec la pierre des bâtiments pour atteindre un équilibre épuré qui unifie le site dans sa longueur tout en lui conférant un aspect protecteur et accueillant.

Les cibles HQE® traitées

Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement
L’ambassade s’ouvre sur un cœur de vallée verte construite au fil de l’eau. L’aménagement de la parcelle a donc été conçu

  • Implantation : homogénéité de traitement des façades suivant si celles-ci donnent au Nord ou au Sud ; cœur d’îlot dégagé permettant une traversabilité habitée du site ; écran arboré au Sud facilitant l’intégration dans le paysage et dans la parcelle
  • Règle de positionnement des bâtiments : compacité du bâtiment de l’ambassade et de la résidence, laissant une partie centrale libre d’appropriations ; implantation des logements des gendarmes derrière un merlon végétalisé créant ainsi une barrière visuelle
  • Qualité des espaces extérieurs pour les usagers : vues optimales sur les espaces naturels ; conception des locaux par rapport à l’ensoleillement ; écran végétalisé au Sud

Cible 2 : choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction

  • Choix constructifs : durabilité, adaptabilité et facilité d’entretien ; conception d’un mur avec isolation en blocs de terre au sud, et une isolation en panneaux de fibres de bois au nord ; parement extérieur en pierre, matériau renouvelable et durable.

Cible 4 : Gestion de l’énergie

  • Orientation des bâtiments : orientation Nord/Sud avec une façade Sud plus fermée pour protéger du Soleil, permettant d’utiliser l’énergie solaire sous forme de chaleur ou de lumière.
  • Isolation de la chaleur optimale : isolation en blocs de terre, matériau naturel et sain garantissant une régulation de la température optimale ; isolation en fibre de bois, bon régulateur hygrométrique ainsi que bon isolant phonique et thermique
  • Menuiseries performantes : recours à un double-vitrage
  • Rafraichissement/chauffage : puit canadien qui alimente en air frais le bâtiment, circulant dans un conduit enterré ; bassin intérieur central qui rafraîchit l’air ambiant qui est ensuite évacué par des jalousies en partie haute ; noue végétalisée qui rafraîchit les bâtiments au Nord ; installation d’un groupe froid par pompe à chaleur air/eau ; chauffage de l’eau par thermodynamisme ; éclairage intérieur alimenté par l’énergie solaire

Cible 5 : Gestion de l’eau

  • Traitement des eaux grises et des eaux de condensats : bassins filtrants par phytoépuration, plantés de végétaux adaptés ; l’eau s’écoule de bassins en bassins grâce à une légère pente
  • Récupération des eaux : cuve de stockage pour usages sanitaires et arrosages

Cible 8 : Confort hygrothermique

  • Confort : amélioration de la qualité de l’air grâce à une importante végétalisation
  • Impacts techniques : toitures végétalisées qui permettent une réduction des variations de températures jusqu’à 40% avec de surcroît une protection contre les chocs thermiques

Cible 15 : Biodiversité

  • Aménagements paysagers : aménagements paysagers diversifiés, propice au développement de nombreuses espèces ; création d’un habitat écologique et mesure effectuée sur la période de démarrage des travaux afin de ne pas perturber les cycles de reproduction des espèces.

Objectifs énergétiques

  • Réglementation thermique 2016 : gain de 40% sur le Bbio RT2012

Objectifs certifications

  • HQE© Bâtiment
  • HQE© Aménagement
titre vertical
apercu 1
apercu 2
apercu 3
apercu 4
apercu 5
apercu 6
apercu 7
apercu 8
apercu 9
apercu 10