ECO-STATION D’EPURATION DE MEREVILLE (91)

Réalisation en cours

Maître d’ouvrage: Commune de Méréville (91)
Mission: Architecte et paysagiste HQE
Maître d’œuvre : BET Hydratec
Constructeur: Wangner Assainissement
Assainissement : JP Grigis
Capacités épuratoires: 4 500 EH
Coûts des travaux: 1900K € HT
Localisation: Méréville (91)
Début des travaux: Septembre 2009
Fin des travaux: 2011

L’objectif du groupement Wangner Assainissement / AR ARCHITECTES sur ce projet a été de créer une structure technique innovante en accord avec son environnement, tant visuel qu’écologique, en réponse à la problématique définie par la commune de Méréville.

L’idée est d’autant plus belle que cette station d’épuration de l’Essonne est située au cœur de la Vallée de la Juine, qui offre une richesse environnementale, avec des paysages et des ambiances variées.

Il était donc impératif de respecter ce milieu et de valoriser le bâtiment en montrant que toute construction peut être pensée en harmonie avec son environnement, même quand il s’agit d’une station d’épuration.

Cinq grands axes de réflexion ont été privilégiés :

Objectif zéro nuisance visuelle : La station d’épuration de Méréville bénéficie d’une parfaite insertion visuelle dans son environnement. En effet, certaines façades bénéficient d’un habillage en bois, matériau écologique et permettant une meilleure intégration dans la nature que le traditionnel béton. L’utilisation de parement en gabions offre un habillage minéral, qui confère un côté rustique au bâtiment, et permet de valoriser les calcaires de l’Essonne. Enfin, le paysage de la station offre 5 types de jardins : un jardin aquatique, un verger, un jardin arboré, un jardin arbustif et un jardin prairie. C’est un paysage sensible qui prend forme, avec des essences végétales rustiques, décoratives et aussi parfois parfumées.

Objectif zéro nuisance olfactive: Un filtre naturel à air, permet de filtrer et de désodoriser l’air du local benne : le biofiltre traitera 1 600m³/h grâce aux plantes.

Objectif zéro nuisance auditive : Les émissions sonores des équipements de traitement sont limitées, grâce à des matériaux absorbant les sons comme le bois et une toiture végétalisée. On atteint un niveau sonore inférieur à 30dB (niveau maximal de pression acoustique du bruit transmis).

Restauration des ressources naturelles et création de biodiversité : Les milieux humides réhabilités de la station vont permettre d’accroître la diversité faunistique et floristique, et de recréer des sites conservatoires pour des espèces indispensables aux équilibres.

Conception HQE des constructions technique et d’exploitation :

Cible 4 : Gestion de l’énergie De par son orientation sur un axe nord-sud, ce bâtiment bioclimatique permet des économies de chauffage importantes, et favorise une climatisation naturelle. Des capteurs solaires thermiques assurent l’autonomie en eau chaude sanitaire à l’intérieur des locaux d’exploitation.

Cible 5 : Gestion de l’eau Le bâtiment vise également à gérer ses eaux pluviales par toiture végétalisée, véritable tampon des eaux pluviales qui pourront être valorisées en lavage de voiries et d’arrosage d’espaces verts.

titre vertical
apercu 1
apercu 2
apercu 3
apercu 4
apercu 5
apercu 6
apercu 7
apercu 8
apercu 9
apercu 10