AMENAGEMENT ARCHITECTURAL ET PAYSAGER DE LA STATION D’EPURATION D’AUBEVOYE (27)

Maître d’ouvrage : Communauté de Communes Eure-Madrie-Seine
Localisation : Aubevoye (27)
Projet : Aménagement architectural et paysager de la station d’épuration d’Aubevoye
Maîtrise d’oeuvre : Mission HQE® et paysage, GROUPE 3 ARCHITECTES, AR ARCHITECTES - SOGETI
Surface : m² SHON, parcelle m²
Budget : 4 500K€ HT
Calendrier : Chantier en cours

L’ensemble de la station d’épuration d’Aubevoye s’intègre dans un écrin végétal atténuant la vue des ouvrages depuis l’extérieur. L’aménagement se décline à travers différentes entités paysagères constituant sur l’ensemble du site un éco-paysage. Le plan d’eau et la noue d’infiltration seront également de végétaux aquatiques et semi-aquatiques.

Les cibles HQE® traitées

Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

  • Implantation : un bâtiment unique de plain-pied, vitrine pour le SIAEP, concentration des constructions et prévision de la future extension par un miroir des ouvrages hydrauliques, aujourd’hui jardin minéral.

  • Relecture de l’architecture locale, homogénéité de traitement des façades du bâtiment par l’utilisation de matériaux biodégradables : bois, enduit à la chaux.

  • Parcours pédagogique : vocation didactique de la station, sensibilisation à la préservation de la ressource eau, découverte de la biodiversité.

  • Aménagements paysagers : arbres fruitiers, boucle d’hibiscus, clairière aux lianes et fougères arborescentes, jardin aquatique et champ de palétuviers, en contraste avec le jardin minéral.

Cible 2 : Choix intégrés des procédés et produits de construction

  • Matériaux : structure béton armé sur ossatures porteuses, murs périphériques extérieurs des locaux d’exploitation en ossature bois lamellé-collé dimensionnement des contreventements selon les normes sismiques et cycloniques en vigueur en Guadeloupe, bardage en bois sur l’ensemble.

Cible 4 : gestion de l’énergie

  • Composition avec le climat tropical : brise-soleils en jalousies à claire-voie.

  • Confort intérieur : mise en œuvre d’un puits canadien, géothermie de surface couplée à une VMC double flux pour le maintien d’une température agréable toute l’année.

  • Toiture végétalisée : réduction des chocs thermiques de 40%, ventilation de la terrasse.

Cible 5 : Gestion de l’eau

  • Traitement des eaux pluviales en toiture : 1 200m² plantés de sédum dense, ne nécessitant pas d’entretien ni d’arrosage.

  • Traitement des eaux de ruissellement : débourbeur puis rejet dans un fossé acheminant les eaux usées vers la noue végétalisée pour l’affinage du trait

  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

AR-ARCHITECTES.COM