ÉCO-CONSTRUCTION DE LA STATION D’ÉPURATION DE CLAY-SOUILLY (77)

 

 

Maître d’ouvrage : Commune de Claye-Souilly, Cabinet Merlin
Localisation : Claye-Souilly (77)
Projet : Architecture HQE© et paysage
Mission : Conception-Réalisation Architecture HQE® et paysage
Maîtrise d’œuvre : AR ARCHITECTES, Degrémont Suez, Zub, Pinto,

                             génie civil
Surface : 320 m² SHON
Capacité : 12 000 EH
Budget : 7 800 000 € HT

« Recycl’eau » recycle ses eaux pour arroser les espaces verts et laver les voiries de la commune. L’objectif de ce projet a été de concilier l’architecture technique durable et l’espace paysager riche en faune et flore. Le projet constitue un véritable point de départ du PEC (plan environnement collectivité) mis en place par  la commune de Claye-Souilly.

Les cibles HQE® traitées :

Cible 4 : Gestion de l’énergie

  • Capteurs solaires thermiques prévus au niveau du bâtiment d’exploitation afin de permettre l’autonomie en eau chaude sanitaire à l’intérieur des locaux d’exploitation. Ces capteurs seront placés sur la façade sud du bâtiment,

  • Réunir les conditions idéales d’installation (versant de la toiture avec une pente de 25° à 60°) et éviter tout ombrage sur la surface occupée par l’installation solaire,

  • Puits canadien qui alimenter en air frais le bâtiment en le faisant circuler dans un conduit enterré qui selon les conditions climatiques refroidit ou réchauffe l’air en utilisant l’inertie thermique du sol. L’air sert de fluide caloporteur tandis que le tube sert d’échangeur thermique tout en canalisant l’air jusqu’au bâtiment. Il est principalement utilisé comme système de climatisation, mais également l’hiver pour préchauffer l’air entrant ou pour maintenir hors gel le bâtiment. L’air circule dans la canalisation enterrée (150 à 200mm de diamètre) et « échange » ses calories avec celle de la terre. L’hiver l’air qui rentre dans les puits est donc peu à peu réchauffé grâce à la plus haute température de la terre, l’été c’est le contraire,

  • Ventilation naturelle,

  • Climatisation naturelle dans les locaux d’exploitation.

Cible 5 : Gestion de l’eau

  • Stockage et traitement de toutes les eaux pluviales de toiture pour des pluies décennales grâce à une toiture à faible pente, végétalisée en sédum d’environ 10 à 15 cm de substrat. La végétation permet de tamponner les eaux pluviales avant de les évacuer vers une cuve de stockage d’environ 5 m3 enterrée. Une pompe auto-amorçante permettra de valoriser ces eaux en les utilisant pour les WC du local d’exploitation.