ÉCO-CONSTRUCTION D’UN CENTRE AQUATIQUE INTERCOMMUNAL À LOUVIERS (27)

Maître d’ouvrage : Communauté d’Agglomération Seine et Eure
Localisation : Louviers (27)
Projet : Construction d’un centre aquatique intercommunal
Mission : Concours MOE Paysage HQE®
Maîtrise d’œuvre : GROUPE 3 ARCHITECTES, AR, ARCHITECTES,

                              SOGETI, REBER, SICRE et ORYTHIE
Surface : 3 400 m² SHON, parcelle 30 000 m²
Budget : 20 000 000 € HT
Calendrier : Concours 2010

Après analyse du site et compte tenu des contraintes qu'impliquent les différentes parcelles du projet, notre aménagement se veut en continuité avec le chemin public situé à l’Est du site.

De plus, la création de percées, de jardins structurés autour de plusieurs axes, ainsi que d’un véritable parcours de l’eau au cœur de l’ensemble du site confère sa singularité à notre proposition.

Enfin, au Sud du terrain, les bassins filtrants permettent d’allier l’efficacité d’un traitement écologique à la conservation d’une faune et d’une flore adaptées à ce milieu tout en tissant un lien avec le milieu naturel, l’Eure.

Les cibles HQE® traitées :

Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

  • Implantation d'un bâtiment unique intégré dans le paysage et optimisé au cœur de la parcelle,

  • Utilisation de matériaux dégradables comme le bois de mélèze et les murs filtrants végétalisés,

  • Aménagements paysagers : prairie fleurie, strate arborée, noues végétalisées, masque végétal grimpant, bassin filtrant, strate minérale, jardin des graminées, jardin fruitier.

 

Cible 4 : Gestion de l’énergie

  • Toiture végétalisée pour une réduction des chocs thermiques de 40%, ventilation.

 

Cible 5 : Gestion de l’eau

  • Traitement des eaux pluviales en toiture plantée de sédum dense, ne nécessitant pas d’entretien ni d’arrosage,

  • Traitement des eaux de ruissellement avec la mise en place de noues végétalisées plantées de végétaux semi-aquatiques au cœur des aires de stationnement et traitant les eaux avant rejet dans le milieu naturel,

  • Traitement des eaux de ruissellement issues de la voirie par dalles alvéolées engazonnées pour les zones de stationnement et par dalles engravillonées sur les zones de circulation. Ces dalles permettent le drainage des eaux de pluie. La structure alvéolaire est de grande stabilité et limite l’engorgement des canalisations.

  • Traitement des eaux du bassin  de 50x15m par un bassin filtrant végétalisé. Le traitement par filtres horizontaux respecte les normes et permet in fine d'obtenir une eau parfaitement purifiée par un système naturel et écologique. La végétation variée (carex alba, scirpus lacustris..) a un rôle mécanique, de fixation et d’épuration des micropolluants.

 

Cible 11 : Confort olfactif

  • Bio-filtration de l’air via un mur végétalisé filtrant, en parement de façade qui permet une réduction des odeurs désagréables. En effet, le substrat fixe les polluants,

  • Mise en place d’un réseau de traitement des eaux et d’un réseau purifiant l'air par la végétation adaptées aux conditions météorologiques.