ÉCO-CONSTRUCTION DU LYCÉE FRANÇAIS BONAPARTE À DOHA AU QATAR

Maître d’ouvrage : Lycée Français Bonaparte
Localisation : Doha, Qatar
Projet : Reconstruction du lycée français Bonaparte
Mission : Concours MOE Paysage HQE®
Maîtrise d’œuvre : AGM ARCHITECTES et AR ARCHITECTES
Surface : 9 580 m² SPC, parcelle 28 000 m²
Budget : 25 000 000 Dollars US
Calendrier : Concours 2016

Le futur Lycée français Bonaparte se construit autour des « GREEN DIALS », des cadrans solaires qui écrivent le temps avec leur ombre, dans un décor lunaire écorché par le vent, où coule l’eau et où naît la végétation et la vie. Ces trois cadrans, dégagés des axes principaux, font signaux dans le paysage. Des aménagements architecturaux conçus en matériaux de qualité filtrent les ouvrages bâtis. Par ailleurs, une attention particulière est portée à l'environnement avec un toit habité, des jardins de la biodiversité et une minimisation des surfaces imperméables.

Les cibles HQE® traitées :

Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement
L’ambassade s’ouvre sur un cœur de vallée verte construite au fil de l’eau. L’aménagement de la parcelle a donc été conçue de la manière suivante :

  • Implantation : 3 bâtiments “cadran solaire” qui abritent des cours intérieures, parking à ombrières photovoltaïques à l’entrée du site ouvrant une porte sur le lycée,

  • Utilisation de matériaux dégradables: métal et terre,

  • Aménagements paysagers : écran arboré au Sud, cœur d’îlot dégagé, structuré et paysagé : toitures végétalisées et jardins thématiques, comme la palmeraie ou le jardin aux agrumes.

 

Cible 2 : Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction

  • Mur en terre : matériau renouvelable, local et facile à mettre en œuvre,

  • Moucharabieh métallique : matériau minéral et durable; pérenne, inerte et sans entretien.

 

Cible 4 : Gestion de l’énergie

  • Conception bioclimatique des bâtiments , favorisant la ventilation naturelle et la protection solaire,

  • Isolation de la chaleur optimale : isolation en blocs de terre, matériau naturel et sain garantissant une régulation de la température optimale ; isolation en fibre de bois, bon régulateur hygrométrique ainsi que bon isolant phonique et thermique,

  • Menuiseries performantes à rupture de ponts thermiques,

  • Rafraichissement par puits canadien doublé à une VMC double flux,

  • Ombrières photovoltaïques protégeant les zones de stationnement et permettant de produire de l’électricité.

 

Cible 5 : Gestion de l’eau

  • Traitement des eaux pluviales en toiture: toiture plantée de sédum dense et ne nécessitant pas d’entretien ni d’arrosage,

  • Traitement des eaux de ruissellement par dalles alvéolées engazonnées permettant le drainage des eaux de pluie. Structures alvéolaires de grande stabilité et végétation de milieu aride, sans entretien,

  • Traitement des eaux de ruissellement par noues végétalisées plantées de végétaux semi-aquatiques,

  • Traitement des eaux grises par phytoépuration : bassins aquatiques plantés de papyrus, recyclant la ressource en eau en vue d’un usage sanitaire et de l’arrosage des espaces verts.