PARC DU CHEMIN DE L’ILE À NANTERRE (92)

Maître d’ouvrage : EP Seine Arch, Conseil Général des Hauts de Seine
Localisation : Nanterre (92)
Projet : Construction HQE© et aménagements paysagers
Mission : Étude et suivi des travaux de construction du Parc Acanthe

               paysage, site et Concept
Surface : 14 000 m²

Capacité : 36 m³/h épuration de l’eau de la Seine sur 14ha
Budget : 8 500 000 € HT
Calendrier : 2003 - 2006

Le projet du Parc des Bords de Seine a été conçu comme une «machine naturelle» pour purifier la ville. Il s’agit de traiter l’eau de la Seine par l’intermédiaire des zones humides et d'alimenter des îlots de survies dans un contre-fossé.

Le projet correspond à la constitution d’un cadre de vie agréable dans un lieu disparate. Il propose la création d’un réel système biologique en interaction positive et harmonieuse avec la ville.

Les cibles HQE® traitées :


Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

  • Utilisation des opportunités offertes par le voisinage et par le site pour recomposer un paysage fracturé et hétérogène, recréer de véritables liaisons interquartiers.

  •  

Cible 2 : Choix intégrés des procédés et produits de construction

  • Valorisation sur  site d'une partie du substrat en place, les déchets issus du parc sont recyclés dans l’espace technique. Ils servent pour le compostage des déchets verts, pour les bacs plantés, pour la régénération des sols du  jardin de filtration, pour le traitement des jus.

 

Cible 4 : Gestion de l’énergie

  • Réduction de la demande et des besoins énergétiques car les bâtiments sont orientés de façon à optimiser les conditions d’éclairage et ainsi faire des économies. De plus, les services techniques contiennent une serre, les conditions de ventilation se trouvent améliorées en été et la consommation d’énergie est réduite en hiver,

  • Renforcement du recours aux énergies environnementalement  satisfaisantes avec le système d’acheminement de l’eau de Seine. Il est conçu de façon optimum avec des pompes à fonctionnement autonome utilisant l’énergie produite par des panneaux solaires. Par ailleurs, il est prévu que la toiture de la guinguette soit équipée d’une large ombrière qui brise le rayonnement solaire sur des cellules photovoltaïques.

 

Cible 5 : Gestion de l’eau

  • Recours à des eaux non potables grâce à un réseau de récupération des eaux pluviales pour des usages autres que la consommation domestique,

  • Création de zones humides permettant d’épurer ces eaux pluviales,

  • Aide à la gestion des eaux pluviales par la réduction des débits instantanés lorsque les eaux pluviales sont trop abondantes tout en évitant le ruissellement des eaux pluviales, 

  • Récupération des eaux de toiture par un système général de traitement des eaux du Parc.

  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

AR-ARCHITECTES.COM