ECO-USINE DES ORMES CONSTRUCTION D’UNE USINE D’EAU POTABLE (61)

Maître d’ouvrage : Syndicat Intercommunal d’alimentation en eau potable du Houlme
Localisation : Saint-Hilaire-de-Briouze (61)
Projet : Construction d’une usine de production d’eau potable (200m3/h)
Mission : Concours Architecture HQE®
Conception-réalisation : AR ARCHITECTES, SOGEA, HERVE, MANGEAS, MEMBRATEC
Surface : 1 100 m² SHON, parcelle 5 400m²
Calendrier : Concours 2011

La parcelle est principalement entourée de terres agricoles, reflétant le vaste ensemble bocager s’étendant sur l’Ouest de la Basse Normandie, un patrimoine naturel à valoriser, composé de champs et de prés enclos par des haies bocagères. Les bâtiments sont regroupés autour d’une cour principale, reprenant la typologie d’aménagement des fermes normandes et garantissant ainsi une optimisation de la voirie lourde.

Les cibles HQE® traitées :


Cible 1 : Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement
Regroupement des constructions autour d’une cour centrale, écho à la typologie des fermes normandes.
Homogénéité de traitement des façades des bâtiments projetés par l’emploi de bardage bois, toitures végétalisées.
Occupation optimisée de la vaste parcelle disponible (21 600m²), anticipation sur l’extension future de l’usine, conservation d’une visibilité au-delà de l’usine, vers le grand paysage.


Cible 4 : Gestion de l’énergie
Pompe à chaleur air/air mise en place: diminution du coût annuel en énergie conséquente, bonne circulation de l’air dans les locaux (température constante dans toute la pièce).
Puits canadien complété d’une Ventilation Mécanique Contrôlée double flux: récupération des calories du sous-sol, pour rafraîchir des locaux l’été et les préchauffer l’hiver.
• Accès à l’éclairage naturel est optimisé par l’apport d’une lumière zénithale dans tous les locaux grâce au décroché de la toiture végétalisée.

 

Cible 5 : Gestion de l’eau
• Traitement des eaux pluviales des toitures par des toitures végétalisées en sédum.
• Traitement des eaux de ruissellement par noue végétalisée: sur les surfaces imperméables de voiries lourdes les eaux sont collectées gravitairement vers une noue qui longe le mur de clôture au Sud, noue qui sera agrémentée en végétaux aquatiques.

Le volume de stockage de la noue principale sera de 216 m³, ce qui correspond au volume généré par une pluie de période de retour de 10 ans pendant une heure.

  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

AR-ARCHITECTES.COM